Fait maison

Guide d’achat du meilleur kit de brassage de bière en 2019

Rien de tel qu’une bonne bière fraîche pour vous rafraîchir quand il fait chaud, n’est-ce pas ? Et que penseriez-vous d’une bonne bière fraîche brassée par vos soins ?

Si vous n’avez jamais envisagé de brasser votre bière maison, ou encore si vous y avez déjà pensé mais renoncé aussitôt en raison de la complexité du processus… voici une bonne surprise. Bien qu’il soit indéniable que fabriquer sa propre bière soit une activité prenante, ce n’est pas aussi difficile que l’on imagine, même pour un débutant : ceci est en grande partie grâce aux kits de brassage de bière maison, que l’on peut trouver partout de nos jours. Ces kits pratiques incluent tout le matériel nécessaire et souvent même les ingrédients pour fabriquer votre propre bière.

Si vous avez des doutes sur la manière de choisir votre kit de brassage de bière, c’est votre jour de chance : nous avons sélectionné pour vous d’excellents modèles que vous pourrez trouver dans le tableau ci-dessous. D’autre part, le guide d’achat qui suit vous aidera à choisir ainsi qu’à utiliser le kit de brassage de bière maison idéal.

Les meilleurs kit de brasserie en 2019

Quel est le matériel nécessaire pour faire votre propre brassage maison ?

Même si cette opération nécessite une certaine quantité de matériel, la plupart des accessoires sont peu onéreux, et certains d’entre eux se trouvent déjà dans votre cuisine.

1. Un grand fût équipé d’un couvercle, de préférence en acier inoxydable

C’est dans ce fût que vous ferez bouillir tous vos ingrédients. Un fût de taille moyenne peut contenir environ 20 L de liquide : si vous souhaitez produire moins de bière, libre à vous d’utiliser un fût plus petit.

2. Une bonbonne en plastique ou en verre, souvent appelée fermenteur, pour la fermentation

La bonbonne devrait être de la même taille que votre fût. Les fermenteurs sont équipés d’un barboteur qui permet d’évacuer l’excès de CO2 produit au cours du processus de fermentation. Un bouchon vient fermer le barboteur de manière hermétique.

3. Une cuve en plastique équipé d’un robinet au-dessous

Il s’agit de la cuve dans laquelle vous allez faire fermenter votre brassin.

4. Une spatule en métal suffisamment longue pour atteindre le fond du fût

Elle vous servira à mélanger vos ingrédients lorsque votre décoction sera en ébullition.

Le saviez-vous :
Avant le processus de fermentation, la mixture est appelée maîche.

5. Un transvaseur automatique ou une tige siphon

Une fois votre bière prête à être mise en bouteille, cet accessoire vous servira à siphonner la bière pour la transvaser dans les bouteilles.

6. Un thermomètre waterproof

Il vous permettra de vérifier la température du brassin.

7. Du liquide vaisselle inodore et du désinfectant alimentaire

Ces éléments sont indispensables pour désinfecter votre matériel.

8. Une brosse pour nettoyer les bouteilles

Elle vous servira à nettoyer vos bouteille avant de les remplir.

9. Une remplisseuse et une capsuleuse

Ces éléments vous simplifieront la vie lors de la mise en bouteille.

10. Des bouteilles et des capsules

Afin de préserver votre bière maison. 20 litres de bière vous permettront de remplir environ 50 bouteilles de 33 cl.

Quels ingrédients sont nécessaire pour fabriquer votre propre bière ?

Bien entendu, vous n’aurez pas uniquement besoin du matériel, mais aussi d’ingrédients.

Une fois que vous serez expérimenté, vous pourrez acheter vos ingrédients séparément dans un magasin spécialisé dans le matériel pour brassage de bière artisanal, mais la plupart des débutants ainsi que de nombreux amateurs plus expérimentés préfèrent se procurer un kit comprenant tous les ingrédients nécessaires.

La plupart des kits pour débutant contiennent les ingrédients nécessaires à la préparation d’une cuvée : vous aurez ainsi à les racheter pour la prochaine.

Heureusement, il existe une très grande quantité de kits d’ingrédients sur le marché, ce qui vous permettra d’essayer différentes bières avant de trouver votre préférée.

Conseil de pro :
L’étape de désinfection est cruciale lors de la préparation de la bière : à chaque étape du processus, assurez-vous de prendre le temps de nettoyer et de désinfecter votre matériel.

Les quatre ingrédients de base sont :

De l’eau

De l’eau du robinet fera l’affaire.

Du sirop d’orge malté

Il s’agit d’un concentré édulcorant produit à partir des grains d’orge germés ou d’autres céréales. Les brasseurs expérimentés font leur propre farine d’orge et en extraient le sucre malté eux-mêmes, mais la plupart des débutants utilisent du sirop d’orge malté.

Du houblon

C’est la plante qui donne à la bière son goût distinctif et ses arômes. Il existe des dizaines de variétés de houblon, et chaque variété utilisée produit une bière différente.

De la levure de bière

Ce micro-organisme permet la fermentation du sucre malté pour le transformer en alcool. Vous aurez également besoin de sucre et d’arômes artificiels si vous le souhaitez, ou s’il la recette que vous utilisez en contient.

Conseil de pro :
Les kits de brassage de bière maison contiennent en général les ingrédients nécessaires pour une cuvée. Avant de commencer la préparation d’une autre cuvée, vous devrez racheter un kit d’ingrédients, mais n’ayez crainte : il existe des centaines de kits d’ingrédients pour chaque variété de bière.

Le brassage

Le processus de brassage variant d’une bière à l’autre, vous devriez toujours suivre les instructions spécifiques de votre kit. Voici néanmoins les grandes lignes du processus de brassage de base :

Étape 1

Regroupez les accessoires nécessaires au brassage puis nettoyez et désinfectez minutieusement le fût ainsi que la cuve de fermentation.

Étape 2

Versez trois litres d’eau (ou la quantité spécifiée dans les instructions de votre kit) dans le fût et portez à ébullition.

Étape 3

Éteignez le feu puis ajoutez le sirop d’orge malté. Mélangez sans interruption jusqu’à dissolution complète du sirop. Remettez à bouillir.

Le saviez-vous :
Différentes variétés de houblon sont utilisées pour préparer différents types de bières. La partie du houblon (nom botanique : Humulus lupulus) utilisée dans la fabrication de la bière est l’inflorescence femelle, également appelée cône.”

Le saviez-vous ?

Étape 4

Ajoutez le houblon, et laissez bouillir la durée de temps spécifiée par votre kit (en général entre 30 minutes et une heure). Vous obtenez ce que l’on appelle la “maîche”.

Étape 5

Remplissez la moitié de votre fermenteur, préalablement nettoyée et désinfectée, avec de l’eau froide.

Étape 6

Ajoutez la maîche.

Étape 7

Ajoutez de l’eau jusqu’à la marque des 20 litres (si vous préparez une cuvée standard de 20 litres).

Étape 8

Utilisez votre thermomètre afin de surveiller la température. Quand la maîche atteint entre 20°C et 24°C, ajoutez la levure de bière.

Conseil de pro :
Une fois la maîche dans le fermenteur, n’y touchez plus pendant environ un mois. Vous aurez besoin d’un endroit où vous pourrez vérifiez le processus de fermentation sans avoir à déplacer ou bousculer le fermenteur.

Étape 9

Assurez-vous que le barboteur et son bouchon sont en place, et fermez le couvercle de votre fermenteur. Secouez légèrement la bonbonne pendant quelques minutes : cela permet d’oxygéner la levure.

Étape 10

C’est de début de la période d’attente. Placez votre fermenteur dans un endroit à température ambiante, où il ne sera pas déplacé. Au bout de quelques jours, vous devriez entendre le “glou-glou” caractéristique du barboteur.

Étape 11

Trois à quatre semaines plus tard (selon la durée spécifiée par votre kit), votre bière sera prête pour l’étape suivante : la gazéification.

Étape 12

Portez 500 ml d’eau (ou la quantité spécifiée par votre kit) à ébullition et ajoutez le sucre. Faites bouillir jusqu’à complète dissolution du sucre.

Étape 13

Versez le sirop obtenu dans votre remplisseuse, préalablement nettoyée et désinfectée.

Il est fréquent de trouver un peu de résidu au fond de votre bouteille lorsque la bière est prête à être bue. Il suffit de le récupérer et de le jeter.

Étape 14

Transvasez la bière de la cuve de fermentation à la remplisseuse à l’aide d’un transvaseur automatique (ou d’une tige siphon) nettoyé et désinfecté. Vous noterez la présence d’un résidu pâteux au fond de la cuve : laissez-le et ne transvasez que la bière liquide.

Étape 15

Remplissez vos bouteilles, préalablement nettoyées et désinfectées, avec la bière. Assurez-vous de laisser entre 2 et 3 cm d’espace entre le liquide et le goulot de la bouteille.

Étape 16

Encapsulez vos bouteilles avec précaution.

Étape 17

Conservez les bouteilles dans un endroit à température ambiante où elles ne seront pas déplacées, et laissez-les reposer deux à trois semaines. Au cours de cette période, le processus de gazéification se met en place.

Étape 18

Mettez une bouteille au frais, décapsulez, et savourez ! Si la bière est un peu fade, laissez vos bouteilles reposer une semaine de plus.

Conseil de pro :
Oubliez vos espoirs de boire une de vos bières dès le premier soir ! Du début à la fin, le processus de brassage prend deux mois.

À prendre en considération avant d’investir dans un kit de brassage de bière maison

Il existe un grand nombre de kits de brassage de bière maison : pour déterminer lequel vous convient, posez-vous les questions qui suivent. Vos réponses vous permettront de dénicher le kit qui correspond le mieux à vos besoins et à vos préférences.

  • Est-ce que ce kit contient tous les accessoires dont vous avez besoin ? Certains éléments, en particulier les bouteilles, sont souvent vendus séparément.
  • Est-ce que le kit contient des éléments dont vous n’avez pas besoin ? Vous pourriez par exemple déjà avoir un fût de 20 litres.
  • Est-ce que le kit inclut un manuel d’instructions clair ? Est-ce qu’un tutoriel vidéo ou des instructions plus détaillées sont disponibles sur le site du fabricant ? De nombreuses tutoriels vidéo de brassage de bière maison existent sur Internet.
  • Est-ce que les ingrédients sont inclus dans le kit ? Si c’est le cas, aimez-vous le type de bière qu’ils produisent ? Souvenez-vous que vous pourrez acheter des ingrédients différents pour d’autres cuvées.
  • Quelle quantité de bière le kit produit-il ? Bien que la cuvée standard soit de 20 litres, il existe également des kits de 4 litres si vous ne souhaitez pas produire une grande quantité de bière, ou si vous disposez d’un espace limité pour la conserver.
  • Préférez-vous brasser votre bière avec du sirop d’orge malté, plus pratique pour les débutants, ou êtes-vous prêt à essayer une recette avec les grains, plus compliquée mais qui vous permettra d’aromatiser votre bière exactement selon vos goût personnels ? Souvenez-vous que les recette avec les graines requièrent quelques accessoires de préparation supplémentaires.
  • Le kit convient-il à votre budget ? La plupart des kits de brassage maison de bonne qualité coûtent entre 80€ et 160€. Les kits moins onéreux peuvent inclure des éléments de qualité médiocre.

FAQ

Q. Dans quelle mesure investir dans un kit plutôt que d’acheter les pièces séparément est-il plus avantageux ?

Il est bien entendu possible d’acheter les différents éléments séparément, ce qui peut s’avérer avantageux si vous possédez déjà la plupart des éléments. Cependant, beaucoup préfèrent se procurer un kit, plus pratique et moins onéreux.

Q. Existe-t-il un moyen d’accélérer le processus ?

Les bonnes choses prennent souvent du temps, et la bière n’est malheureusement pas une exception à la règle. N’essayez pas d’accélérer le brassage, vous risqueriez de vous retrouver avec une bière fade et d’être déçu.

Q. La bière maison est-elle aussi bonne que la bière vendue dans le commerce ?

Parfois, la bière maison est meilleure, parfois non. Il n’y a pas de bonne réponse à cette question. Le résultat dépendra de la précision avec laquelle vous aurez suivi les instructions, de la qualité de vos ingrédients, ainsi que de la température à laquelle aurez conservé votre bière au cours de la fermentation et de la gazéification, et enfin d’un peu de hasard. Mais plus vous brasserez, plus expérimenté vous deviendrez.

About the author

CuisineMag

Laisser un commentaire